++ ++++++
 
 . .

 | 
 

 Les micros,le marche,Accastillage

         





: 275
: 36
: 31/05/2008

: Les micros,le marche,Accastillage     12, 2009 9:45 am

Le manche
Chaque bois a son effet sur le son. Une guitare tant un savant assemblage de bois, chacun d'entre eux a ses proprits, proprits qui se cumulent en un savant mlange.
Evidemment, Les diffrentes combinaisons possibles apportent chacune leurs avantages et inconvnients qui sont le fondement du mtier de luthier. Toutefois, certaines choses peuvent tre encore prcises, surtout au niveau du manche.


1- La jonction du corps et du manche

Voil un endroit sensible a bien des gards. S'il reprsente notamment le point faible de la guitare d'un point de vue rsistance aux chocs, c'est galement le noeud de la conductivit du son.
Reprenons rapidement la base. Le son, c'est la vibration de la corde. Cette vibration se transmet l'ensemble de la lutherie par les points o la corde est bloque : le sillet de tte et le chevalet (fixe ou flottant). Du coup, la guitare entire rpond cette vibration comme un arc dont le bois vibre prs le dpart de la flche. Mais si le bois de la flche est d'un seul morceau, ce n'est pas le cas de notre guitare (et heureusement).
Ainsi la faon dont le manche et le corps sont relis est trs importante :

a) Le manche vis (ou "bolt on" en anglais)
C'est le plus conomique et moins complexe a raliser, de fait, on le trouve sur la majeure partie des instruments d'entre de gamme et souvent de moyenne gamme.
Il s'agit de fixer par 4 ou 5 vis le talon du manche dans le corps de la guitare. Il est parfois fait usage d'inserts.
Si cette construction n'est pas la meilleure pour le sustain, elle a toutefois l'avantage de permettre de remplacer facilement un manche bris ou vrill.

b) Le manche coll ("set neck")
Technique courante sur la guitare de moyenne excellente facture. Cette fois-ci, le manche est coll au niveau du talon. avantage : le sutain. Mais cette technique est peu compatible avec les manches fins : dplaant le point faible de la guitare depuis la jonction, vers le milieu du manche, augmente fortement les risque de casse.

c) Le manche traversant ("neck-thru")
Technique la moins rpandue car onreuse et difficile a raliser. C'est galement la meilleur mthode pour le sustain car le manche est taill dans une pice de bois allant de la tte l'extmit de la guitare, en en traversant le corps. Cette mthode permet de compenser les perte de sutain des au vibrato.

2- La touche

a) La touche classique
Elle fait partie du bois du manche. Ainsi, le bois du manche est travaill et frett. Le son en est plus brillant.

b) La touche rapporte
On colle une couche de bois sur le manche, pour ensuite y fixer les frettes. Ds lors, toutes les vibrations de cordes frettes passent via cette paisseur de bois qui permet de couper plus (bne) ou moins (pallisandre) cette brillance.

Les micros

Nous avons vu que le bois entrait pour une grande part dans le rendu sonore d'une guitare.
L'autre lment dterminant se situe au niveau de l'lectronique, notamment au niveau des micros.

- Micros simples et micros doubles

- Les micros double bobinage ont un niveau de sortie gnralement beaucoup plus lev que les micros simple bobinage. Cela est d, bien videmment, la prsence de deux bobines montes en srie, dont les niveaux de sortie respectifs sadditionnent. Les humbuckers donnent un son beaucoup plus rond. Par ailleurs, ils gnrent moins de bruit de fond que les micros simples.
Ils sont trs apprcis pour les sons saturs puissants qu'ils dlivrent.

- De par leur niveau de sortie plus faible, les micros simples donnent un son beaucoup plus aigu, brillant et cristallin, avec des attaques beaucoup plus nettes.
Ils sont trs apprcis pour les sons clairs et crunchs.
En revanche, ils n'aiment pas les grosses saturations.

- Certains micros doubles sont splittables : on peut alors, par le biais dun switch ou dun interrupteur push/pull, slectionner un seul bobinage. Le son obtenu se rapproche alors logiquement de celui dun simple bobinage.


- L'lectronique active :

Afin d'obtenir un niveau de sortie plus lev, certains fabricants ont opt pour des micros actifs. Ces micros possdent un prampli intgr, qui fonctionne l'aide d'une pile de 9 volts.
Ces micros permettent d'obtenir de trs grosses saturation en gardant une bonne prcision, ce qui les destine plus spcialement au Mtal.
En revanche, certains guitaristes reprochent ces micros un manque de chaleur. Par ailleurs, leur intrt devient moins vident avec l'apparition des amplis modernes "high gain", capables de donner d'normes saturations, mme avec un micro au niveau de sortie modr.


- La configuration :

Selon les guitares, on trouve plusieurs configurations de micros :

- configuration 2 ou 3 micros simples (SS ou SSS): C'est la configuration traditionnelle des Fender Telecaster et Stratocaster. Cette configuration est oriente vers les sons clair et crunchs, et convient des styles tels que le blues, le rock, la pop, le raggae et la varit

- configuration 1 ou 2 micros doubles (H ou HH) : Cette configuration est pense pour des sons clairs pais et la saturation. Cette config peut correspondre, selon le niveau de sortie des micros (c'est dire leur puissance) des styles tels que le jazz, le blues, le rock, le hard rock et le Mtal.

- Configurations HSS et HSH
Ce mlange de micros doubles et de micros simples donne une excellente polyvalence. Ces configurations sont privilgier pour une premire guitare destine aborder plusieurs styles diffrents.


Accastillage

Les mcaniques :

C'est un lment important : ce sont les mcaniques qui permettent la tenue d'accord, mais elles contribuent galement au sustain de l'instrument.
Il en existe 3 types :
- Les mcaniques graissage manuel :
Ce sont les mcaniques les plus simples, qui consistent en un simple engrenage souvent recouvert d'un capot mtallique. Ces mcaniques sont dans l'absolu les moins performantes, mais aussi les moins coteuses.
Comme leur nom l'indique, l'utilisateur est cens les graisser rgulirement... ce qu'en pratique personne ne fait jamais.



- Les mcaniques bain d'huile :
Ici, l'engrenage se trouve dans un compartiment tanche, rempli d'huile. Plus besoin de les graisser, donc... Ces mcaniques sont plus agrables manipuler et plus prcises et garantissent une meilleure tenue d'accord que les modles graissage manuel.



- Les mcaniques autoblocantes :
On retrouve souvent ces mcaniques associes un vibrato flottant de type Winkilson. Une bague situe l'arrire de la mcanique permet de bloquer la corde dans le trou. Ainsi, ces mcaniques sont trs pratiques lors des changements de cordes, et elles garantissent une tenue d'accord excellente.



Il faut noter que les performances des mcaniques dpendent aussi de la qualit des pices utilises, et notamment de la prcision de l'engrenage.


Le chevalets, cordiers et vibratos :

L encore, il y en a pour tous les gots et pour tous les besoins.
Dans certains styles musicaux modernes (Shred, Mtal), il est indispensable d'avoir un vibrato pouvant se plier une utilisation intensive.
Pour d'autres styles, le vibrato sert dose homopathique, et un modle moins performant peut suffire.
Enfin, certains guitaristes n'utilisent pas du tout le vibrato et se contentent d'un chevalet fixe, qui a l'avantage de ne pas demander de rglages complexes et qui garantira un meilleur sustain.
Voyons prsent les modles les plus courants :

-Les cordiers/chevalets fixes
- Le chevalet Tune O Matic :
C'est un modle trs courant, que l'on retrouve souvent chez Gibson et Epiphone. Ce modle est trs simple et trs efficace. Il garantit une excellente tenue d'accord.


- Le cordier "Telecaster"
L encore, il s'agit d'un modle fixe garantissant une tenue d'accord irrprochable.
Sur ces modles, les cordes traversent le corps de la guitare afin de garantir un bon sustain.





-Les vibratos
Les vibratos flottants sont dots d'une barre de contrle et d'un systme de ressorts permettant de crer des effets en modifiant la tension des cordes. Il ont malheureusement tous tendance rduire le sustain. Il en existe plusieurs modles :
- Le vibrato "vintage" ou Standard :
C'est un modle trs courant, invent par Fender, et que l'on retrouve notamment sur les Stratocaster. Il permet seulement de dtendre les cordes, et la tenue d'accord est moyenne lorsqu'on l'utilise un peu trop fermement. De nombreux guitaristes dmontent la barre de vibrato et l'utilisent comme un chevalet fixe. Il est donc utiliser avec circonspection, mais il s'avre en revanche trs simple au niveau des rglages.


- Le vibrato Bigsby :
Il s'agit du tout premier vibrato. On le retrouve parfois chez Gibson, et souvent chez Gretsch. Ce vibrato est trs dcoratif, mais il est manier avec circonspection : il dsaccorde trs facilement la guitare.

- Le vibrato Wilkinson :
Il s'agit d'un vibrato flottant, c'est dire que l'on peut l'utiliser dans les deux sens : pour dtendre ou pour tendre les cordes. Il est gnralement associ des mcaniques autoblocantes, et il garantit de bonnes performances ainsi qu'une bonne tenue d'accord. En revanche, le rglage d'quilibrage est assez fastidieux raliser.
- Le vibrato de type Floyd Rose :
Il s'agit du plus performant des vibratos flottants. Il est associ un sillet bloque cordes qui garantit une tenue d'accord irrprochable, mme en utilisation trs intensive. En revanche, certains guitaristes trouvent qu'il gne le jeu de la main droite, et les rglages sont assez complexe quand on n'y est pas familiaris.


    
 
Les micros,le marche,Accastillage
          
1 1

:
 ::   ::  -